recherche avancée

Chargement
Lady Arlette
Lady Arlette
Ville
Rouen
Création
01/01/2008
Lady Arlette bouillonne, électrise et divague … Les doigts dans la prise, la tête dans les étoiles, elle nous invite dans ses mondes détonants, décalés et poétiques. Entre rodéo et reine déchue, explosion de carrosse et envies d'évasion, lignes de Verlaine sur les bras, elle a et le long du cœur des mots et des sirènes.

On trouve chez elle des portraits de Brigitte Fontaine, Bashung ou encore Dominique A, du rock’n’roll dans des escaliers dérobés, des mots de la cave au grenier. Sa guitare électrique et la poésie en bandoulière, elle promène sa mélancolie farfelue et décalée partout où la création, l’engagement et le partage sont là : sur scène en electric Lady Land, en acoustique avec Princess No avec Stéphane Gouby , dans des spectacles Jeune Public (« XXXY tous z’égaux », avec Valérie Diome, Lisa Peyron et Sonia Leplat), dans des émissions littéraires foutrak’n’roll (Le LON « Le Laboratoire des Œuvres Nano Littéraires » avec Dominique Bonafini, Agathe Bloutin, Gilles Adam, Sonia Leplat et guLdeBoa). Elle rencontre des comédiens, des plasticiens, des photographes : elle est co-auteur avec la photographe Siska d’ "A la dérobée", une autobiophotographie de la première robe de scène de Lady Arlette. De ce livre est né une lecture musicale mise en scène par Aurélie Dujarrier. Avec Antoine Josse, elle écrit "Immobile Rodéo" un ouvrage qui regroupe ses principaux textes de chansons illustrés par les peintures du plasticien.

Après deux albums, « Je suis Madame » (2011), « Je suis Diva » (2013) (avec Paolo Consiglio, Pierre Lacheray et Laurent Gauthier), elle sort un EP en mai 2016 « Les Beaux Vertiges » avec à la réalisation et aux arrangements Ludwig Brosch et de nouveaux musiciens l’accompagnent : Paolo Consiglio (guitares), Fredericke Richard (violon), Thierry Dutru (batterie) et Clémence Denoyer (basse).

Lady Arlette a été madame, puis diva. Mais ça c’était avant. En 2016, elle tue la princesse, change d’équipe et travaille avec Ludwig Brosch. Après « Les Beaux Vertiges », le 5 titres « Les Belles échappées » parait en avril 2017.
Suggestion

Ruby Shoes

discographie

10

2019

  • 1. Virage en épingle 3:40
  • 2. A l'ombre 3:21
  • 3. A l'ouest de l'éléphant 3:53
  • 4. Rosemary Brown 2:57
  • 5. Assis au bout du vent 3:17
  • 6. Titube encore 3:04
  • 7. Blue Washington 3:32
  • 8. Je suis Diva 3:32
  • 9. Je suis Madame 4:17
  • 10. J'aime les vieilles qui fument 4:00
  • 11. Ma couturière me dit 2:35
  • 12. La foule des séparés 2:40
  • 13. Un verre à pied va plus loin 3:39
Arrangements : Qu'en pense Gertrude ?
Arrangements : Stéphane Coubray
Arrangements : Arnaud Herrero
Arrangements : Ludwig Brosch
Basse : Ludwig Brosch
Batterie : Gaétan Le Calvez
Batterie : Thierry Dutru
Chant : Gul
Chant : Arnaud Herrero
Chant : Lili Vital
Chant : Qu'en pense Gertrude ?
Chant : Lady Arlette
Chant : Claire Jau
Chant : Dominique Bonafini
Chant : Hauchecorne
Claviers : Ludwig Brosch
Claviers : Qu'en pense Gertrude ?
Compositeur : Lady Arlette
Guitare(s) : Arnaud Herrero
Guitare(s) : Ludwig Brosch
Guitare(s) : Lady Arlette
Piano : Stéphane Coubray
Programmations : Arnaud Herrero
Programmations : Ludwig Brosch
Ukulele : Arnaud Herrero
Violon : Pauline Denize
Violoncelle : Mirjam Tautz
Violoncelle : Delphine Franck
Mastering : David FONTAINE
Mixage : David FONTAINE


Enregistrement : Piggy in the mirror
Photographie / Visuel : TYG!
Production : Too Old To Die

Les belles échappées

2017

  • 1. Alligator 2:57
  • 2. Pénélope Industrie 3:37
  • 3. A l'ouest de l'éléphant 3:56
  • 4. La foule des séparés 2:56
  • 5. Grand ourse 4:06


Les beaux vertiges

2016

  • 1. Cargo Love 3:07
  • 2. Rodeo Day 2:53
  • 3. J'ai tué la princesse 2:31
  • 4. Les immobiles 4:10


Je suis diva

2013

  • 1. Un léger décalage 3:36
  • 2. Las vegas melanco 5:12
  • 3. Dessus le paillasson 4:35
  • 4. Suite royale de aïe coups 2:55
  • 5. Titube 4:30
  • 6. L'envers, c'est les autres 3:45
  • 7. Les immobiles 4:41
  • 8. Revenants 2:52
  • 9. Blondi Waltz 1:40
  • 10. Rosemary 1923 5:05
  • 11. Rosemary Brown 3:46
  • 12. Je suis diva 3:27
Basse : Pierre Lacheray
Chant : Annabelle Cavallin
Guitare(s) : Paolo Consiglio
Guitare(s) : Annabelle Cavallin
Mastering : Raphaël Jonin
Mixage : Pierre-Alexis Quoniam


Enregistrement : J RAPH i.n.g Studio
Provenance du disque : Mediatheque departementale de Seine-Maritime
Provenance du disque : Mediatheque departementale de l'Eure

Je suis madame

2010

  • 1. Je suis madame (avec GuL) 3:54
  • 2. A quoi pensent les escaliers 4:41
  • 3. A l'ombre 3:22
  • 4. Blue Washington 5:06
  • 5. Rendez-vous (avec Xav feugray) 3:25
  • 6. Une fee 3:54
  • 7. J'aime les vieilles qui fument 5:20
  • 8. Banale ethique 3:53
  • 9. Aie coup I / Ma couturiere me dit 3:45
  • 10. Les egares 4:07
Basse : Pierre Lacheray
Guitare(s) : Paolo Consiglio
Guitare(s) : Annabelle Cavallin
Sampler : Annabelle Cavallin
Voix : Pierre Lacheray


Provenance du disque : Mediatheque Francois Mitterrand (Grand-Quevilly)
Provenance du disque : Mediatheque departementale de Seine-Maritime
Provenance du disque : Mediatheque departementale de l'Eure
Provenance du disque : Mediatheque de Rouen Saint Sever

A quoi pensent les escaliers

2009

  • 1. Les egares 4:10
  • 2. A l'ombre 5:03
  • 3. Banale 4:17
  • 4. Assis au bout du vent 4:01
  • 5. A quoi pensent les escaliers? 4:38
Basse : Pierre Lacheray
Batterie : Laurent Gauthier
Chant : Annabelle Cavallin
Guitare(s) : Paolo Consiglio
Guitare(s) : Annabelle Cavallin
Sampler : Annabelle Cavallin


Provenance du disque : FABRIK A SONS
Production : Trianon transatlantique
Enregistrement : Trianon transatlantique

Le cabaret improbable

2008

  • 1. Assis au bout du vent 4:26
  • 2. Track 2 0:41
  • 3. Paris 4:11
  • 4. Track 4 0:15
  • 5. Monsieur j'ose Josse 5:07
  • 6. Track 6 0:10
  • 7. Enough 3:48
  • 8. Track 8 0:31
  • 9. Ma marechale fanstasmatique et erronee 5:31
  • 10. Track 10 0:31
  • 11. My lady 3:32
  • 12. Track 12 0:16
  • 13. Bang Bang 4:22
  • 14. Track 14 6:29
Basse : Pierre Lacheray
Batterie : Thierry Dutru
Chant : Ariane Delamotte
Chant : Yan Anthoine
Chant : Annabelle Cavallin
Guitare(s) : Annabelle Cavallin
Piano : Claire Jaumotte
Programmations : Annabelle Cavallin
Trompette : Jocelyn Meurant


Provenance du disque : FABRIK A SONS

news