recherche avancée

Chargement
interview
de Emilie Yojenka

Interview #29

Emilie Yojenka

 

 

1/ Bonjour Emilie Yojenka, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour ! Je suis chanteuse auteure-compositrice, et je m'accompagne au piano, depuis une douzaine d'années.

 

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?

Mon style peut s'appeler "chanson à texte" ou "chanson française", mais pendant une période, il s'appelait "nouvelle scène française" ; depuis le temps, ce nom-là est peut-être un peu démodé... En tout cas, c'est de la chanson à texte, piano-voix, intimiste, humoristique ou engagée. Mes influences : Jeanne Cherhal, Amélie-Les-Crayons, Damien Saez, Michel Berger, et tous les "grands" d'autrefois : Piaf, Brel, Barbara...

 

3/ Vous venez de sortir un nouvel album vous pouvez nous en parler ?

Cet album s'appelle Du haut du mur. Le mur, c'est mon impression face à l'état du monde... Mais en haut, il y a l'espoir, l'amour, l'autre, les autres, la vie... J'ai composé les 14 titres de cet album parmi beaucoup d'autres sur une période d'environ un an, certains plus anciennement. Et puis il a fallu choisir les chansons que je voulais vraiment voir et entendre sur cet album, celles qui correspondaient à ce bout de chemin là. Pour la réalisation et les arrangements, j'ai travaillé avec Alexis Dendiével et Yves Bouvard, qui ont parfaitement compris et perçu ce que je voulais exprimer, de même que Ronan Leduff, pour le livret et la pochette.

Cet album, c'est vraiment moi, bien plus que le premier, et c'est une évolution, un bout de chemin, une étape bien aboutie sur ma route qui, elle, continue.

 

4/ Comment se passe le travail de composition ? Qu'est-ce qui vous inspire ?

La composition, c'est ce qu'il y a de plus magique. Parfois, j'ai d'abord le texte. Parfois, j'ai des mélodies ou des accords sans texte. Toujours au piano. Parfois, c'est un mélange, et ça, j'adore ; je ressens quelque chose, un besoin d'exprimer un vécu ou une émotion, je m'assieds au piano, et là ça part tout seul... Et ça colle. Parfois ça bloque au bout de quelques heures... Pas grave, il faut laisser reposer, et ça revient plus tard.

Ce qui m'inspire, c'est la vie. Mon histoire, mes histoires, celle(s) des autres, les portraits, les souvenirs, les instants, et cette planète, franchement au bord de l'implosion, mais bon, ça n'a pas l'air d'inquiéter grand monde... Alors de temps en temps je secoue les oreilles des gens... Sait-on jamais…

 

5/ Vous avez joué au festival We Love le Havre, comment s'est passé votre concert?

Très bien ! J'ai joué à La Cave à Bière, ambiance intimiste, tout à fait adaptée à mon répertoire, une très belle écoute de la part du public, un public nouveau, des gens qui ne me connaissaient pas forcément, de bons retours, un accueil très sympa et surtout simple, sans prise de tête, de la part de l'équipe du festival. Et une seconde partie passionnante, aussi ! C'est ça qui est chouette, dans les festivals : les rencontres.

 

6/ Qu'est-ce qui vous plaît dans ce festival ?

Les rencontres. Le métissage. Mais aussi l'appartenance locale... J'aime Le Havre, je dis souvent que je suis havraise d'adoption et de coeur, je n'y vis que depuis une dizaine d'années. Alors être sélectionnée en tant qu'artiste locale de cette ville, j'en suis fière !

 

7/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?

Plein de trucs, comme toujours ! En ce moment, ça va de Gainsbourg à Aretha Franklin, en passant par Saez, Buridane... Et Chopin.


Retrouvez Emilie Yojenka sur la Sonothèque Normandie


news