recherche avancée

Chargement
interview
de Warkult

Interview #8

Warkult

 

 

1/ Bonjour Warkult, pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes un groupe de metal extrême originaire de Rouen, nous existons depuis 2002. A l'heure actuelle, le groupe est composé de Bertrand au chant, de Guillaume à la basse, de Pierre à la batterie, et deux nouveaux guitaristes viennent récemment de nous rejoindre : Romain et Sacha. Notre line-up a constamment évolué, et beaucoup de musiciens se sont succédé, ce qui a forgé une identité musicale puisant ses influences dans divers courants. Touni, Seb, Léon, Antoine, Yohann... autant de guitaristes qui nous ont fait évoluer ces dernières années.

 

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?

En quelques mots, les tempi sont rapides, notre jeu est basé sur la rythmique à laquelle viennent se greffer des parties mélodiques parfois dissonantes aux guitares. Nos influences viennent de groupes tels que Death, Machine Head, Emperor, Fear Factory, Behemoth, Vader, Morbid Angel... de grands noms de groupes de metal extrême.

 

3/ Vous avez sorti votre EP The Wrong Mood en fin d’année dernière vous pouvez nous en parler ?

C'est un EP de 5 titres issus d'époques assez différentes. Leur date de composition varie entre 2010 et 2016.

Les deux premiers titres sont thrash/death et nous viennent essentiellement de Seb, notre ancien guitariste. Les rythmiques sont mordantes et acérées. Punishment of Life traite des poseurs dans la scène musicale, Border Line est plus brutal et évoque notre monde actuel qui tolère de moins en moins l'humour "border line", au profit d'une société bien policée...

Les deux titres suivants sont orientés death/black et nous proviennent de Touni, un ancien guitariste parti dans une autre région, mais qui participe toujours à la composition de certains titres. Les lignes musicales sont plus développées. La thématique de Millions of Millions parle des victimes de nos guerres éternelles, toujours les mêmes... tandis que War to Gods dénonce l'obscurantisme religieux rampant.

Le dernier titre, Black Jack est plus sombre, plus lent, plus lourd, et clôture cet EP sur l'idée qu'il ne sert à rien de passer son temps à râler devant la télé, il faut agir et se bouger.

L'ensemble de ces titres ont été enregistrés, mixés et masterisés par Loopy, guitariste ami du groupe Noein, que nous remercions par ailleurs pour son intérêt pour Warkult !

 

4/ Comment se passe le travail de composition ? Qu’est-ce qui vous inspire ?

Nous avons deux manières de travailler. Soit Touni (ancien guitariste) ou Guillaume nous proposent des titres à peu près achevés, que nous remanions si besoin afin de coller à la réalité de notre jeu, soit nous travaillons en recherchant des riffs et des rythmiques lors de nos répétitions, que nous enregistrons parfois. Nous cherchons des structures assez complexes (au-delà du simple refrain/couplet), nous aimons bien les breaks (cassures rythmiques), les phases rapides ainsi que les dissonances.

Pour ce qui est des textes, l'humanité est une source d'inspiration constante, il suffit d'observer et de réfléchir, et les thèmes sont tout trouvés. Warkult tape sur la démocrate et la bêtise du peuple en usant d'une personnification différente à chaque couplet, du golden boy décomplexé au bobo écolo qui fait des photos en hélicoptère…

 

5/ Un projet plus long est-il prévu pour bientôt ?

Pour le moment, nous sommes en phase d'intégration de nouveaux guitaristes, ce qui demande un gros travail de fond. Ils amènent également leurs idées de composition afin de prendre une part active à l'évolution de Warkult. Nous envisageons plutôt d'avoir une actualité plus régulière en publiant de petits EP et autres extraits sur notre bandcamp, sur Facebook et autres supports modernes. Un projet plus long sera le bienvenu si le groupe arrive à prendre son envol et à se produire régulièrement. Pour l'instant nous avons besoin de faire reconnaître le travail déjà effectué.

 

6/ Pour finir vous écoutez quoi en ce moment ?

Behemoth, Bach, Atheist, Chopin, Brel, Morbid Angel, Anaal Nathrakh, Ravel, Satriani, Vivaldi, Norah Jones, Kreator, de la dubstep, Dissection, Soulfly, Opeth...

 

Merci à la Sonothèque pour son soutien !

news