recherche avancée

Chargement
interview
de Primitive Limousine
1/ Bonjour Primitive Limousine pouvez-vous vous présenter ?
 
Primitive Limousine est un duo basse/batterie. Alan derrière les fûts et au chant (Scamps, Moon Martin, Normandy All Stars, Crumble Lane, Elliott Murphy, A Fabulous Tribute To The Inmates, …). Ludo à la basse et au chant (Bumble Bee, A Fabulous Tribute To The Inmates). L’idée est simple : délivrer sur scène toute notre énergie et envoyer du son comme 4 … mais en duo !

2/ Comment définiriez-vous votre style de musique ? Quelles sont vos influences ?
 
Du rock généreux et sauvage, affûté et brutal, libre et déroutant. Les compos décalées et le son à part créent une identité particulière. Les codes traditionnels du « rock’n’roll » sont un peu bousculés et cela donne un nouveau parfum de rock. Le live et la scène restent le moteur de la Limousine. Pas vraiment d’influences à proprement parler. Juste des groupes qui comptent pour nous et qui nous donnent aussi une part d’énergie. Rival Sons, Danko Jones, AC/DC, Living Things, Foo Fighters, Royal Republic, Rocket From The Crypt, The Hives… sont les protéines de nos oreilles !

3/ "Fragrance of Noise" est sorti il y a quelques mois, vous pouvez nous en parler ?
 
L’origine du projet était de réaliser une simple démo de 4 ou 5 titres pour commencer à démarcher les scènes nationales. Nous avons finalement mis 9 titres en boite dans le temps imparti ! Le résultat était plutôt bluffant à nos oreilles : nous avons retrouvé en grande partie l’énergie développée. Donc, naturellement, la démo s’est transformée en CD. Grand merci à Mika (Push The Button studio) qui a parfaitement compris la direction que nous souhaitions prendre avec ce duo !

4/ Comment se passe le travail de composition ? Est-ce plus facile à deux ?
 
Les idées sont basées sur des rythmes, des thèmes, des ambiances. Les constructions des morceaux sont un peu hors normes du fait de la composition minimaliste du groupe. C’est certes beaucoup plus simple de « caler » les morceaux en étant deux, mais les idées ne sont aussi issues que de deux cerveaux de musiciens ! Le travail est tout de même très important : le fait de n’avoir que 2 instruments nous oblige à beaucoup de précision et d’énergie. Et le temps consacré à cette efficacité est considérable. Les textes sont, quant à eux, concoctés à partir d’idées saugrenues, de ressentis sombres, d’idées sauvages, de sentiments tordus ou de visions impossibles. Un univers qui pourrait n’appartenir qu’à des esprits libres. Comme pour la musique, pas de règle du jeu.

5/ Une anecdote scénique marquante à partager ?
 
Premier concert (en duo bien sûr !) et question existentielle : comment va réagir le public ? Qu’est-ce qui va ressortir du travail fourni ? Et si nous étions totalement à côté de la plaque ? Tous nos doutes ont été balayés ! Nous nous sommes retrouvés tous les deux à la fin du premier live en étant convaincus que nous tenions une formule, un quelque chose, une idée, une identité. Le public a ressenti l’énergie développée et la complicité entre une basse et une batterie. A partir de là, on n’arrête plus une Limousine … surtout Primitive ! ... et sur scène, pris d'un accès de furiosité, Alan "balance" les cymbales qui tombent ... sur le jack de basse ! Game over !


Retrouvez Primitive Limousine sur la Sonothèque Normandie

news